Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Une nouvelle méta-analyse publiée dans JCEM 2015 confirme l’avantage des estrogènes transdermiques vs oraux vis à vis du risque de maladie veineuse thromboembolique (MVTE). D’importantes divergences sont néanmoins apparus dans l’interprétation de ces résultats. Basée sur la nature observationnelle des études et le manque de cohérence des données, la qualité de preuve associée à cette méta-analyse a été qualifiée de très faible à faible par les auteurs. Nous avons estimé que ce jugement était inapproprié.  En effet, toutes les études ont été mélangées dans cette méta-analyse et l’hétérogénéité des résultats résultent des différences entre les progestatifs et non de la voie d’administration des estrogènes. Nous avons donc proposé de relever le niveau de preuve associé aux données actuelles sur l’effet différentiel des estrogènes oraux vs transdermiques dans la MVTE (JCEM 2016).  

Quoiqu’il en soit, à partir de cette méta-analyse, l’Endocrine Society a récemment fait une forte recommendation en faveur des estrogènes non-oraux chez les femmes à haut rique de MVTE (JCEM, 2015). 

© Esther 2017