Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Une nouvelle méta-analyse synthétise les connaissances actuelles sur le risque de maladie veineuse thromboembolique (MVTE) induit par le traitement hormonal de la ménopause (THM). La problématique est particulièrement pertinente puisque la MVTE est le principal effet indésirable grave du THM. A partir de sept études observationnelles, cette mise à jour confirme avec une grande cohérence la bonne sécurité d'emploi des estrogènes transdermiques contrairement aux estrogènes oraux qui élèvent le risque de MVTE. Il existe une forte hétérogénéité des résultats lorsqu'un progestatif est associé aux estrogènes. L'acétate de médroxyprogestérone largement utilisé aux USA est fortement délétère alors que la progestérone naturelle apparaît neutre. Chez les femmes utilisant des estrogènes transdermiques, l'utilisation concomitante d'un dérivé norprégnane augmente le risque de MVTE. Les résultats de cette méta-analyse sont publiés dans Climacteric. Ils supportent les recommandations actuelles de prescription d'un THM privilégiant les estrogènes transdermiques et la progestérone chez les femmes à risque augmenté de MVTE (obésité notamment).

© Esther 2018