Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Hormones et Maladies Cardiovasculaires
Directeur : Pierre-Yves Scarabin

Une nouvelle étude sur le risque de maladie veineuse thromboembolique (MVTE) lié au traitement hormonal de la ménopause (THM) a été réalisée à partir d’environ 80.000 femmes provenant 2 grandes cohortes anglaises (GP et CPRD). Une étude de type cas-témoins portant sur plus de 5.000 cas de MVTE et 22.000 témoins a été reconstituée à partir de ces cohortes. Les résultats confirment l’augmentation du risque de MVTE chez les femmes ménopausées utilisant des estrogènes par voie orale. L’association la plus élevée concerne la combinaison estrogènes oraux plus acétate de médroxyprogestérone (MPA). Cette étude confirme surtout la bonne sécurité d’emploi des estrogènes administrés par voie transdermique et conclut que ce mode de THM devrait être privilégié en particulier chez les femmes à risque augmenté de MVTE. Aucune information sur l’impact de la progestérone naturelle – largement utilisée en France - n’est donné dans cette étude. 

© Esther 2019